À propos de MaConduiteAAC, l’outil digital pour la conduite accompagnée

En 2011, le fondateur de MaConduiteAAC, Morgan FUCHS, a eu l’opportunité de s’inscrire dans une auto-école pour passer sa conduite accompagnée. Comme pour n’importe quel jeune conducteur en conduite accompagnée, il devait noter ses trajets dans son carnet de conduite fourni par son moniteur.

Problème : impossible d’écrire correctement les trajets sur une page A5.

Face à ce constat partagé avec d’autres apprentis conducteurs, il développa un outil qui lui permettait d’enregistrer un trajet avec les informations demandées dans le livret. En bonus, le calcul de la distance et de la durée du trajet était automatique.

Au vu des avantages qu’apportait cet outil et de la demande de ses amis pour en bénéficier, l’outil fut mis en ligne pour être le premier et le seul site web destiné à la conduite accompagnée : MaConduiteAAC est né.

Les jeunes conducteurs et le carnet de conduite : une véritable histoire d’amour ?

Encombrant et inadapté, le livret de conduite est considéré comme un véritable fardeau pour les apprentis conducteurs en conduite accompagnée :

  • transporter ce carnet à chaque trajet peut être lassant au fils des kilomètres surtout si on peut conduire avec plusieurs véhicules ;
  • les trajets notés sont de plus en plus approximatifs avec le temps et à cause du manque de place pour y noter les informations ;
  • la motivation pour noter ses trajets baisse au fur et à mesure et le suivi n’est plus à jour ;
  • le risque de perdre le carnet est réel ;

Face à toutes ses contraintes, pourquoi continuer avec ce carnet alors que les nouvelles technologies peuvent apporter de nombreuses solutions. C’est pourquoi MaConduiteAAC a été créé, pour proposer une nouvelle manière de gérer sa conduite accompagnée.

Proposer un outil adapté aux nouvelles habitudes technologiques

Et si on pouvait changer la conduite accompagnée, à quoi cela ressemblerait ?

Guillaume, inscrit dans une auto-école classique

Après avoir terminé ses heures de conduite, Guillaume a reçu son attestation de fin de formation qu’il a mis dans son livret de conduite fourni par son auto-école. Il peut enfin conduire avec un accompagnateur mais doit penser à emmener avec lui le carnet qui contient l’attestation.

Après chaque trajet, il doit compter combien de kilomètre il a parcouru, en combien de temps et note son trajet dans le tableau prévu à cet effet en indiquant les conditions de circulation et autres remarques.

Quelques mois plus tard, il compte le nombre total de kilomètre parcourus et prend rendez-vous avec auto-école pour un rendez-vous pédagogique. Ils discutent ensemble des difficultés et points à améliorer plus Guillaume continue sa conduite accompagnée.

Il note ses trajets de moins en moins souvent, attend une semaine puis un mois pour noter plusieurs trajets en une seule fois. Invente des trajets et mets des informations approximatives. Il oublie de plus en plus son carnet et espère qu’une seule chose, que ça se termine et qu’il puisse passer son permis de conduire.

Léa, inscrite dans une auto-école qui utilise MaConduiteAAC

Dernière heure de conduite avec son moniteur, celui-ci invite Léa à s’inscrire sur l’application MaConduiteAAC. Après avoir complété son profil, Léa reçoit directement dans l’application son attestation de fin de formation qui l’autorise à conduire accompagné sur les routes de France.

Confiante, elle n’hésite pas à demander pour conduire. Elle prend les clés de la voiture, récupère son sac à main et son smartphone et s’installe à la place du conducteur. Avant de commencer le trajet, elle lance l’application MaConduiteAAC et commence à conduire. Arrivée à destination, Léa signale la fin du trajet qui est automatiquement enregistré. Plus besoin de transporter son carnet et de penser à noter ses trajets, le téléphone suffit.

Au fur et à mesure de sa progression, des conseils de son auto-école et de MaConduiteAAC lui sont donnés pour maximiser ses chances de réussite pour l’examen du permis de conduite.

Au bout d’un an de conduite, son auto-école lui a envoyé une invitation pour effectuer son rendez-vous pédagogique et échanger autour des difficultés notées sur l’application. Léa a pu présenter sa progression grâce aux statistiques et son moniteur a fixé de nouveaux objectifs pour la suite de son apprentissage./p>

Après 3000 kilomètres, Léa a terminé sa conduite accompagnée et a obtenu son permis de conduire du premier coup.

Quand commence cette révolution de la conduite accompagnée ?

Elle a déjà commencé. Depuis 2011, MaConduiteAAC permet aux jeunes conducteurs de noter leurs trajets, suivre leur progression et imprimer leur carnet. Prochainement, une application mobile va ouvrir de nouvelles possibilités pour simplifier d’avantage le suivi de l’apprentissage.

Il est maintenant temps de prendre les petites routes, faire connaître MaConduiteAAC directement dans les auto-écoles et proposer des outils dédiés aux moniteurs.

Vous avez envie de prendre la route avec nous ? Découvrez nos fonctionnalités ou contactez-nous directement via notre formulaire.