Manque d’inspecteurs et COVID, la conduite accompagnée à du mal

par | Juin 15, 2022 | Actualités, Permis | 0 commentaires

Les candidats à la conduite accompagnée peuvent désormais passer leur permis à 17 ans, à partir de 2019. Ils doivent attendre, en raison des lenteurs de la Covid et de l’absence d’inspecteurs.

Environ 200 000 adolescents français obtiennent chaque année leur permis de conduire grâce à l’AAC (apprentissage anticipé de la conduite). Mathis, 18 ans, est l’un d’entre eux. Il l’a obtenu en janvier 2021 après l’avoir fait enregistrer en février 2018. Il n’a pas pu l’obtenir aussi rapidement qu’il l’espérait, en raison de la pandémie. J’ai beaucoup roulé jusqu’en mars 2020. J’ai moins roulé pendant le premier confinement car il ne pouvait y avoir qu’un seul véhicule. Mathis a profité de son trajet de quatre kilomètres entre le travail et la maison pour remplir son livre. C’est pourquoi les progrès sont lents. Il est resté assis pendant un certain temps à cause des limites du voyage” , explique sa mère Deborah.

“Nous devons les faire attendre.”

Joseph, 18 ans, a également été retardé à cause de Covid Entre mon enfermement, mes vacances, puis mon entrée à l’université, j’ai eu une longue absence de conduite , . originaire de Cherbourg. L’examinateur avait trouvé du Covid dans mon rendez-vous d’octobre 2020, j’ai donc dû l’annuler. Je l’ai passé le 30 juin. Je n’ai pas oublié de reprendre quelques heures plus tôt. J’aurais pu éviter cela si j’avais passé mon permis en octobre dit Joseph.

On trouve des jeunes qui ont peu d’expérience à cause des restrictions. Certains peuvent être amenés à repasser des heures, indique Vincent Rageul (directeur de l’agence française d’auto-écoles ECF) à Rennes. “Mais, le vrai problème pour eux, comme pour ceux qui suivent des cours traditionnels, c’est le manque de places pour l’examen. Il faut les faire patienter.

Tout le monde veut obtenir son permis avant l’été.

Les candidats à la conduite accompagnée peuvent obtenir leur permis dès 17 ans. C’était la promesse d’Emmanuel Macron. En pratique, les auto-écoles sont obligées de hiérarchiser les priorités en raison de la pénurie d’inspecteurs du permis de conduire. Tout le monde veut obtenir son permis avant l’été. Les élèves de CAA ne peuvent pas conduire seuls avant leurs 18 ans, donc on priorise.

Lire :  Paris est une ville sujette à la pollution et à la circulation. Il faudrait y planter une forêt de la taille de l'Ile-de-France.

Pascal Julaud, président du Syndicat national des moniteurs d’auto-école et gérant de plusieurs auto-écoles à Rennes, s’inquiète de cette pénurie au niveau national. Nous avons de bons résultats en Ille-et-Vilaine (72% de réussite au dessus de la moyenne nationale 54%) car les gens peuvent être agressifs et ça va finir par mal tourner… “.

Notez cet post

Articles en relation :

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer