Permis de conduire : tout savoir sur le métier d’éducateur en auto-entrepreneur

par | Sep 2, 2022 | Permis | 0 commentaires

Les leçons de conduite font partie des étapes les plus cruciales de la vie de chacun.

Mais, nous n’avons pas tous les capacités exactes pour conduire une voiture, une moto ou un gros véhicule.

Être guidé par un moniteur attentif, pédagogue et patient est crucial pour obtenir l’autorisation de conduire.

C’est la raison pour laquelle de nombreux moniteurs de conduite ont choisi de quitter les écoles de conduite traditionnelles pour offrir une méthode d’enseignement qui leur correspond et qui est axée sur les capacités de chaque élève.

Pour ce faire, ils décident de prendre la voie de l’entrepreneuriat et sont désormais des moniteurs indépendants. Des horaires de travail flexibles, une rémunération attrayante, des relations de qualité, et de nombreux avantages pour le moniteur comme pour le conducteur à venir.

Nous vous expliquerons peu après comment devenir moniteur pour votre propre conduite !

Conduite : Pourquoi devenir moniteur indépendant ?

Devenir moniteur de conduite autonome présente de nombreux avantages.

Au-delà de la seule méthode pratique et théorique du code de la route, ce métier peut être source d’expériences humaines étonnantes, couronnées par la réussite de vos élèves à l’examen du permis de conduire.

Une rémunération attractive

Le premier aspect à évoquer dans l’enseignement de la conduite d’un véhicule autonome est le montant de la rémunération.

Votre rémunération sera calculée à l’heure sur une base plus attractive qui se situe entre 25 EUR et 29 EUR HST par heure en fonction de la zone géographique de votre travail.

Dans le cas d’un moniteur d’auto-école qui gagne en moyenne 1868 EUR bruts mensuels (soit 1434 EUR nets) les gains d’un moniteur indépendant pourraient rapidement atteindre 2600 EUR nets, charges et frais de fonctionnement déduits.

Les charges liées à votre statut de moniteur indépendant comprennent :

  • Vos mensualités de loyer ou de remboursement de crédit pour votre véhicule en double commande.
  • Les frais de carburant,
  • L’entretien de la voiture (vidange des plaquettes de frein, plaquettes de frein, etc ),
  • Le contrôle technique est à effectuer tous les deux ans,
  • L’assurance responsabilité civile professionnelle et l’assurance automobile,
  • Les cotisations fiscales et sociales qui font partie du statut de l’entrepreneur indépendant.

Malgré ces coûts être formateur indépendant peut permettre au formateur de se faire un salaire plus important que le salaire de base d’un moniteur dans une auto-école.

L’autre avantage est que vous n’êtes pas limité dans le nombre d’heures que vous êtes autorisé à conduire alors que la loi limite le temps qu’un instructeur passe à 35 heures par semaine.

Vous n’êtes pas non plus lié par une exclusivité, ce qui signifie que vous pouvez collaborer avec plusieurs auto-écoles simultanément et augmenter vos sources de revenus.

Un horaire personnalisé

L’autre avantage de la création d’une micro-entreprise est la liberté dont vous disposez.

Vous créez votre propre horaire qui vous permet de concilier votre vie professionnelle et votre vie familiale sans problème.

Vous pouvez travailler le week-end, très tôt le matin, ou faire une pause d’une heure dans l’après-midi si vous le souhaitez. Il n’y a aucune restriction de temps.

Cependant, il est à noter que beaucoup d’étudiants passent leur examen de conduite en tant qu’étudiant indépendant pour contourner leurs contraintes de temps (travail ou études, etc.). Proposer des créneaux horaires de conduite flexibles et adaptés à leurs besoins leur assure un emploi du temps ininterrompu au fil des semaines !

Une méthode d’enseignement qui vous convient

Une fois que vous êtes indépendant, vous pouvez concevoir le programme de formation qui vous convient le mieux.

Fini les exigences de l’auto-école, laissez la place à votre capacité à communiquer et à votre intuition.

Lire :  Examen code de la route : Comment s'inscrire ?

Les leçons de conduite et l’obtention de votre permis peuvent être stressantes. On le ressent généralement lorsqu’on conduit, et certains élèves se sentent mal à l’aise au volant.

Vous pourrez les remettre sur le droit chemin (ou plus exactement sur la bonne voie) avec un peu de patience et quelques minutes de complicité.

Un marché du travail en hausse

Même si l’enseignement traditionnel de la conduite est en déclin, l’ubérisation du marché de la sécurité routière suscite cependant un intérêt spécifique pour les moniteurs indépendants.

En effet, ces derniers sont très prisés par les auto-écoles en ligne ou sur les plateformes numériques qui ont vu le nombre d’élèves augmenter considérablement depuis la refonte du permis de conduire en 2016.

Cours de conduite en ligne, tests blancs ou contact avec un moniteur qualifié Le permis de conduire est à portée de clic. Vous pouvez également obtenir une boîte de vitesse appartenant à un instructeur.

Conduite : Comment lancer son propre programme d’instructeur de conduite ?

Nous allons vous montrer les étapes à ne pas négliger pour commencer votre voyage sur les roues des chapeaux de roue !

Faire une enquête sur le marché

Tout entrepreneur qui envisage de créer une entreprise doit pouvoir passer par la première étape qui consiste à mener une enquête sur le marché.

Grâce à cette évaluation de votre zone géographique potentielle d’activité, vous pourrez recueillir des informations précieuses et, surtout, vous assurer que votre plan est réalisable.

C’est vrai, mais pourquoi proposer des leçons de conduite dans une région où le marché de l’éducation routière est débordant ?

Cela vous permettra de savoir à l’avance :

  • Il y a beaucoup d’auto-écoles qui sont situées dans la région,
  • Le nombre de moniteurs,
  • Les tarifs,
  • Le taux de réussite actuel.

Il ne vous reste plus qu’à adapter votre service aux besoins des futurs usagers de la route qui vivent dans votre région !

Disposer de l’équipement pour conduire pendant les heures de besoin

L’une des conditions pour devenir instructeur pour votre propre compte est de disposer de votre propre véhicule à double commande.

Peu importe que la transmission soit automatique ou manuelle, dans le cas où vous en disposez.

Le véhicule est en service depuis moins de sept ans et est également accompagné d’un panneau électronique “auto-école” qui est accroché sur le toit avant chaque leçon de conduite.

Toutefois, l’achat de ce type de véhicule représente un investissement dans votre budget. Plusieurs options s’offrent à vous :

  • La location longue durée : une solution séduisante en l’absence d’apport. Vous payez chaque mois un montant prédéterminé, qui est échangé contre l’utilisation du véhicule.
  • Leasing avec option d’achat : Vous avez la possibilité d’acheter le véhicule que vous louez. Les conditions et les modalités de l’achat sont décrites dans le contrat de location.
  • L’achat : S’il s’agit d’une contribution que vous avez faite, c’est la solution la plus rentable à long terme. Vous pouvez être propriétaire du véhicule et le revendre avec une décote.

Il vous suffira de vous équiper de gilets jaunes avec un triangle de signalisation ainsi que d’éthylotests et vous aurez tout ce qu’il faut pour être le moniteur idéal !

Les conditions pour exercer en tant que moniteur indépendant !

Avant de devenir auto entrepreneur, sachez que la formation des moniteurs d’auto-école indépendants est contrôlée.

Certaines conditions préalables sont requises :

  • Avoir au minimum 20 ans.
  • Être titulaire du permis B (avec la période probatoire effectuée qui est de deux ans minimum),
  • Avoir un casier judiciaire vierge, ou plus précisément, ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation visée par l’article L. 213-3 et l’article R. 212-4 du Code de la route,
  • Être jugé apte par l’examen médical préfectoral,
  • Avoir une résidence en France.

La formation spécifique requise pour devenir moniteur d’auto-école est le diplôme d’État délivré par le titre professionnel d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière (TPECSR, anciennement BEPECASER).

C’est le même type d’enseignement que celui que vous recevez en tant que moniteur traditionnel dans une auto-école .

La durée totale de l’enseignement est de 910 heures, dont 240 heures de formation en milieu professionnel.

Lire :  Comment Passer son Code la Route en Auto-École ?

A l’issue de ce programme, vous devrez valider deux certificats de compétences professionnelles (CCP) :

  • CCP 1 : Former des apprentis conducteurs en menant des actions collectives et individuelles, dans le respect de la réglementation en vigueur.
  • CCP 2 : Sensibiliser chaque usager de la route à la nécessité de pratiquer des comportements respectueux de l’environnement et de la sécurité.

Le prix de cette formation est d’environ 10000 EUR. Des organismes comme Pole Emploi ou le FONGECIF peuvent vous aider à financer ce projet.

Vous pouvez également faire appel à votre CPF (Compte Personnel de Formation) pour financer une partie de cette formation.

Avant de devenir moniteur indépendant, les moniteurs doivent avoir été employés pendant au moins 3 ans en tant que salarié de l’auto-école ou d’un centre de formation.

Si vous envisagez d’enseigner la conduite de véhicules lourds ou de deux-roues, vous devez d’abord être titulaire des permis de conduire nécessaires (catégories C, CE, D, DE pour les véhicules lourds permis A pour les motocyclettes) et également suivre une formation complémentaire en rapport avec la catégorie de véhicules que vous avez choisie.

Vous devez également satisfaire à certaines exigences légales pour pouvoir instruire des conducteurs.

Vous devrez obtenir une autorisation d’enseigner, qui vous sera accordée sur demande auprès de la préfecture du département.

Cette autorisation, qui est accordée pour l’enseignement de la conduite pour un type de permis précis (le permis B, le permis A, le permis B ou le permis C, par exemple) est valable cinq ans.

Vous devrez demander le renouvellement de votre permis à l’issue de cette période.

Vous devez également souscrire aux contrats d’assurance obligatoires :

  • Un contrat d’assurance automobile (de préférence la totalité du risque),
  • Une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro) pour couvrir vos activités professionnelles.

D’autres attestations devront être fournies par chaque élève que vous passerez à l’examen de conduite.

Bien entendu, vous devrez respecter les obligations requises pour le statut d’auto-entrepreneur. Il s’agit notamment de déclarer vos revenus à l’URSAFF sur le compte de votre entreprise et de payer les charges sociales liées à ces revenus.

Il est important de noter que la première année, vous pourrez bénéficier d’une augmentation du pourcentage de réversion lors de votre demande d’ACRE (Aide à la création ou à la reprise d’entreprise), de sorte que votre taux de cotisation sera réduit de 22 à 11 %.

Pour conserver ce statut et bénéficier de ses avantages, vos revenus annuels ne doivent pas dépasser 72500 EUR.

Comment trouver des étudiants pour devenir un instructeur indépendant ?

Il existe plusieurs façons de trouver des élèves pour être moniteur indépendant.

Trouver des élèves dans les auto-écoles

En cas de maladie, de vacances ou de surcharges de courte durée, nombreuses sont les raisons pour lesquelles une auto-école peut avoir besoin de votre aide.

Vous pourriez également être en mesure de faire travailler des élèves qui éprouvent des difficultés ou d’aider ceux qui se préparent à repasser leur permis pour la troisième fois ou plus.

De plus, la décision de travailler avec des instructeurs indépendants peut entraîner une économie substantielle pour l’école de conduite avec laquelle vous choisissez de travailler.

Oui, les coûts sont plus élevés que ceux des instructeurs qui gagnent un salaire ; cependant, l’école de conduite n’aura pas à payer les coûts sociaux qui sont associés au salaire d’un poste salarié.

C’est un avantage qu’il convient de mettre en évidence !

Les plateformes de conduite en ligne

Face à l’expansion constante de ces auto-écoles numériques, la demande de moniteurs de conduite indépendants est de plus en plus forte.

En raison de leur existence sur Internet par le biais des réseaux sociaux, ainsi que de leur excellent positionnement sur Google, ils constituent l’affichage numérique de la plus haute qualité.

Si vous décidez d’utiliser des structures telles qu’Ornikar, ou encore Superprof, vous ne prendrez que quelques heures.

Ces plateformes sécurisées offrent une assistance permanente, les dernières informations et outils pédagogiques, ainsi que des procédures administratives simplifiées, et l’assurance de conserver votre droit d’enseigner et de diriger.

Vous voulez vivre l’expérience de moniteur d’auto-école ?

Notez cet post

Articles en relation :

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer