Quels sont les avantages de la conduite accompagnée ?

par | Juil 6, 2022 | Conduite Accompagnée | 0 commentaires

La conduite accompagnée est un moyen de faciliter l’apprentissage de la conduite depuis 1990.

La conduite accompagnée, un programme français qui apprend la conduite aux jeunes à partir de 15 ans, a été créée en 1990.

Il existe aujourd’hui trois types de conduite accompagnée

  • l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC)
  • la conduite supervisée (à partir de 18 ans)
  • la conduite supervisée (élèves de l’enseignement professionnel : conduite de véhicules légers ou plus lourds).

Après avoir suivi une formation auprès d’une auto-école, l’élève peut conduire un véhicule avec un accompagnateur.

L’élève doit passer au moins 20 heures avec un moniteur de conduite dans une école avant de pouvoir apprendre à conduire. Il doit ensuite passer un an avec un accompagnateur qui doit parcourir au maximum 3 000 km.

Conditions d’inscription à la CAA pour les élèves :

  • Être âgé d’au moins 15 ans
  • Être en mesure d’obtenir une attestation de sécurité routière (ASSR).
  • Obtenir une autorisation parentale
  • Disposer d’une attestation de son assureur mentionnant l’extension de garantie.

Conditions de l’accompagnateur:

  • Être titulaire du permis B depuis au moins 5 années consécutives.
  • Ne pas avoir été condamné pour une infraction au code de la route.
  • Avoir l’attestation d’assurance mentionnant l’extension de garantie.
  • Dans le contrat avec l’auto-école, son nom doit figurer.

Pour en savoir plus : L’assureur doit proposer une extension de garantie pour l’assurance élève conducteur sans surprime. L’assureur peut refuser cette extension de garantie si le conducteur qui accompagne l’élève a été condamné pour une infraction au code de la route (homicide involontaire ou délit de fuite, conduite en état d’ivresse, etc.) ).

L’apprenti conducteur doit toujours être en possession d’un permis de conduire valide délivré par l’école de conduite. L’accompagnateur doit également être en possession d’un permis de conduire valide et d’une attestation d’assurance. Un disque spécifique doit être installé dans la voiture pour la conduite accompagnée.

Lire :  Que devez-vous savoir sur l'examen code de la route ?

Après la fin de la formation initiale, l’élève, le moniteur et le ou les accompagnateurs, la période de conduite accompagnée commence. Deux réunions pédagogiques supplémentaires seront organisées pendant toute la période d’apprentissage. La première aura lieu après que l’élève ait parcouru 1 000 km et la seconde après qu’il ait parcouru 3 000 km. Cela permettra au moniteur de déterminer si l’élève est prêt à passer l’examen de conduite.

Les avantages de la conduite accompagnée

L’apprenti conducteur peut avoir une expérience de conduite avec un accompagnateur, et peut également détenir un permis de conduire probatoire qui contient 6 points pour une période de 2 ans au lieu de 3 ans pour la conduite classique.

De plus, le jeune conducteur pourra bénéficier de tarifs attractifs sur son assurance jeune conducteur car il est déjà assuré.

Un autre avantage de la conduite accompagnée est son coût : en effet, elle coûte environ 1100 EUR contre 1 600 EUR si vous passez l’examen du permis de conduire classique.

Notez cet post

Articles en relation :

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer