Tout ce que vous devez savoir sur le prix de la voiture électrique à 100 euros par mois

par | Juin 25, 2022 | Actualités | 0 commentaires

Emmanuel Macron prévoit de proposer une location de voiture électrique à 100 euros par mois pour compléter la prime à la conversion ainsi que le bonus écologique. Cette mesure suscite de nombreuses interrogations et ne correspond pas aux attentes. Cette mesure est encore ambiguë et son mode d’attribution n’a pas encore été validé.

Voici ce que nous savons à ce jour.

Anne Hidalgo a fait cette promesse pendant sa campagne. Emmanuel Macron l’a reprise lors de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle. Il s’agit d’une aide à la location pour les voitures électriques. C’est un leasing social à 100euros par mois.

Qu’est-ce que le leasing ?

Communément appelé “location avec promesse de vente” et “crédit-ball”, le leasing est une forme de crédit à la consommation qui vous donne la possibilité de louer une voiture et de la racheter à la fin. Vous pouvez disposer d’un véhicule en échange du paiement d’un loyer mensuel.

Un contrat de leasing est un contrat qui vous permet de louer la voiture pendant une période déterminée, généralement entre 2 et 6 ans. Vous avez la possibilité d’acheter la voiture ou de la rendre à la fin du contrat. Vous avez la possibilité d’acheter ou de restituer la voiture.

Quelle est l’essence du leasing d’un véhicule électrique ?

Cette proposition d’une voiture électrique à 100 euros par mois vise à réduire les émissions de CO2 et à répondre à l’inflation de l’essence ou du diesel. Cette mesure a pour but d’accélérer le développement et la production de voitures électriques. Elle viendrait s’ajouter au bonus écologique, et à la prime à la conversion.

Selon Agnès PannierRunacher le ministre de la Transition énergétique, cette aide sera utilisée pour soutenir une location longue durée. L’État ne louera pas directement les véhicules aux particuliers, il financera une partie de la location directement auprès des constructeurs comme Peugeot, Nissan, et Dacia.

Lire :  La conduite accompagnée : Peut-on la pratiquer aussi sur nos bateaux ?

Concrètement, le client choisit son modèle chez un concessionnaire, ou dans sa banque. L’État paiera une partie de la location pour que la facture mensuelle du client ne dépasse PAS 100 euros. La Caisse des dépôts garantira la contribution au premier loyer.

Qui pourrait bénéficier de cette aide ?

Ce dispositif devrait être réservé uniquement aux professionnels socio-médicaux, aux jeunes et au grand public en situation de ressources limitées. L’achat de 100 000 véhicules électriques serait également envisagé. L’objectif est d’inciter les jeunes conducteurs à utiliser des véhicules électriques et de soutenir les professions d’aide à la personne. Il coûtera 50 millions d’euros, soit 500 euros par véhicule. France Info a demandé au ministre de la Transition écologique de clarifier certains points. Le leasing est destiné aux Français qui en ont le plus besoin.

Quelle serait la durée du bail social ?

Le gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur la durée du bail. Généralement, les offres de leasing ont une durée comprise entre 24 et 72 mois. Comme tous les contrats classiques, les clients ont la possibilité de résilier l’offre ou d’acheter le véhicule.

Les critères de revenus et d’âge sont encore inconnus. De nombreuses questions se posent. Les bornes de recharge électrique suffiront-elles si les voitures électriques sont si nombreuses sur les routes ? Ce leasing subventionné concernera quels modèles ?

Quand l’offre sera-t-elle disponible ?

Il est prévu que la mesure soit incluse dans le projet de loi de finances qui sera présenté après le 2e tour des élections législatives. Ce sera après le 19 juin. Agnès Pannier Runacher souhaiterait accélérer le processus. Elle a déclaré que “nous avons besoin d’un système suffisamment fort pour que les Français puissent en profiter.” La ministre devra respecter un calendrier très strict.

Notez cet post

Articles en relation :

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer