Accompagnateur en conduite accompagnée

Modifié le jeudi 2 janvier 2020
4.3/5 - (9 votes)
Pour pouvoir conduire dans le cadre de la conduite accompagnée, une des conditions est d’être accompagné par un conducteur ayant au minimum 5 années de permis sans interruption. Avec notre guide de la conduite accompagnée, mettez-vous à la place passager en tant qu’accompagnateur et apprenez comment soutenir et réagir avec le jeune conducteur.

Qui peut être accompagnateur en conduite accompagnée ?

N’importe qui peut accompagner un jeune conducteur pour sa conduite accompagnée. Avant de pouvoir être un accompagnateur en conduite accompagnée, certaines conditions sont à respecter comme l’obtention du permis de conduire depuis au moins 5 ans sans interruption et l’accord de la compagnie d’assurance du véhicule.

Le rôle de l’accompagnateur

Le rôle de l’accompagnateur va être d’accompagner le jeune conducteur durant son apprentissage de la conduite. Veiller au respect du Code la Route et encourager l’élève vont faire parti de ses missions. Pas seulement en tant qu’accompagnateur mais également en tant que conducteur car il devra être exemplaire pour montrer les bonnes habitudes à tenir sur la route.

Comment gérer la relation accompagnateur et jeune conducteur ?

La conduite accompagnée est très souvent source de conflit entre le jeune conducteur et son accompagnateur. Une ambiance de stress peut s’installer très rapidement et être néfaste pour l’apprentissage de l’élève. Pour vous aider, nous proposons une série de conseils pour gérer la relation entre le jeune conducteur et son accompagnée. Il n’y a pas de recette miracle, tout le monde devra faire des efforts pour effectuer ses trajets dans une ambiance sereine et sécurisée.

Pensez aussi à l’assurance temporaire

Certains adolescents optent pour une voiture sans permis, cela leur permet d’acquérir des compétences alors qu’ils préparent ce fameux examen pratique. Les parents trouvent alors des berlines d’occasion et pour cette voiture, il sera nécessaire de prendre une assurance et il est inutile de souscrire un contrat classique dont le prix est très élevé.

  • L’assurance temporaire peut être choisie pour une journée ou près de 90 jours, vous sélectionnez alors la durée au cours de la souscription.
  • En quelques clics, vous obtenez un devis qui répond forcément à toutes vos attentes, le formulaire peut être rempli en deux minutes seulement.
  • Si la formule vous correspond, vous validez votre contrat et vous réglez les cotisations avec votre carte bancaire.
  • Vous recevez votre carte verte dans votre boîte mail et vous pouvez alors rouler immédiatement avec votre voiture.

Nous avons évoqué la voiture sans permis qui est parfaite pour apprendre à conduire, mais l’assurance temporaire peut être utilisée pour tous les véhicules comme une moto, un camping-car et même une remorque. Vous aurez alors le même devis à remplir pour obtenir le tarif le plus juste et la durée la plus adaptée à votre profil. N’hésitez pas à vous renseigner concernant ce format.

44 Partages
Partagez44
Tweetez
Partagez
Enregistrer