La conduite accompagnée

par | Juil 30, 2022 | Conduite Accompagnée | 0 commentaires

La conduite accompagnée est accessible dès l’âge de 16 ans et présente de nombreux avantages.

Seulement 30% des aspirants au permis de conduire Le cours de ” conduite accompagnée ” n’est pas le plus connu des adolescents. Pourtant, il présente de nombreux avantages qui ne sont pas toujours appréciés du grand public. Pour encourager cette méthode d’apprentissage, la refonte du permis de conduire réécrit les critères de début d’apprentissage de la conduite (AAC) et ajoute également deux nouvelles méthodes de formation : La conduite supervisée et la supervision de la conduite.

L’apprentissage de la conduite dans les premières années (AAC)

L’AAC est la formation la plus abordable disponible pour l’examen de conduite. Les candidats qui ont suivi cette formation ont un taux de réussite plus élevé à l’examen et voient également leur période probatoire réduite à deux ans (au lieu de trois ans). Une fois leur permis en poche, les conducteurs qui sont passés par le CAA ont moins d’incidents par rapport aux conducteurs qui ont suivi la voie classique et peuvent bénéficier de tarifs plus bas auprès des compagnies d’assurance.

La formation est accessible dès l’âge de 16 ans et permet au futur conducteur (après avoir réussi l’examen du code de la route et un minimum de 20 heures de conduite avec un moniteur d’une auto-école) d’acquérir une expérience en dehors de l’auto-école pour pouvoir passer l’examen pratique du permis de conduire.

L’élève qui choisit cette option doit s’engager pendant un an minimum à conduire au moins 3000 kilomètres sous la direction d’un moniteur. Le superviseur doit être une personne titulaire d’un permis de conduire depuis au moins 5 ans sans interruption.

La conduite supervisée

Ce nouveau système permet aux personnes âgées de plus de 18 ans qui ont passé leur examen de conduite et effectué au moins 20 heures de conduite dans une auto-école dirigée par un moniteur de compléter leur formation à la conduite avec un instructeur (les conditions pour être qualifié de superviseur sont exactement les mêmes que pour l’AAC).

Lire :  Permis Conduite Accompagnée | Formation au Permis B dès 15 ans

Le candidat doit s’engager pour une période minimale de 3 mois et doit parcourir au moins 1000 miles. Pour accéder à cette formation, le candidat doit être en mesure d’obtenir une attestation de fin de formation initiale, ou une autorisation de poursuivre sa formation en conduite supervisée suite à un échec à l’examen pratique du permis de conduire.

Attention, ce type de formation n’est pas en mesure de fournir les mêmes avantages que l’AAC. De plus, la période probatoire est fixée à trois ans et les avantages tarifaires auprès des assureurs ne sont pas prouvés !

La conduite supervisée

Destinée uniquement aux adolescents qui préparent un diplôme des “métiers de la route” (BEP, CAP de conducteur routier) Cette formation est accessible dès l’âge de 16 ans sous réserve de l’accord du chef d’établissement et permet à ceux qui ont passé les épreuves du permis de conduire dans leur formation (l’élève doit réussir les épreuves du permis B au cours de sa scolarité) de continuer à accumuler de l’expérience jusqu’à l’obtention du diplôme professionnel indispensable à l’obtention du permis de conduire (à condition d’avoir au moins 18 ans).

En 2008, le pourcentage de réussite du cours de conduite était de 69,5 %, contre 51,9 % pour le cours traditionnel.

Notez cet post

Articles en relation :

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer